Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.usarb.md:8080/jspui/handle/123456789/4495
Title: Worüber man nur anders spricht: kontrastive überlegungen zu sprachtabus bestimmter körperteile [Articol]
Authors: Chira, Oxana
Keywords: le tabou linguistique
la communication interculturelle
l’euphémisme
le corps humain
Issue Date: 2019
Publisher: USARB
Citation: Chira, Oxana. Worüber man nur anders spricht: kontrastive überlegungen zu sprachtabus bestimmter körperteile / Oxana Chira // Conferinţa ştiinţifică "Probleme de filologie: aspecte teoretice şi practice", ed. a 5-a, 07 dec. 2018 / resp. de ed.: Ana Pomelnicova. – Bălţi : Tipogr. "Indigou Color", 2019. – P. 47-55. : fig. color, tab. – ISBN 978-9975-3316-6-1.
Abstract: Que sait-on aujourd’hui sur le corps humain? Quels sont les différents points de vue présents dans les recherches interculturelles? Ces questions sont transversales aux articles présentés ici et éclairent une réflexion plus générale sur la façon d’aborder le corps humain dans la linguistique et par la recherche sur la communication interculturelle. Dans ce qui suit il sera question des interdictions qui touchent au vocabulaire comme la périphrase ou l’euphémisme, expressions du tabou linguistique autour du corps humain. Toutefois, ce tabou ne désigne pas seulement l’atténuation d’un mot cru ou dur à entendre. J’analyserai plutôt les expressions qui, par l’intermédiaire de la langue, cachent une idée, un référent. On doit faire une distinction entre euphémisme linguistique qui essaie d’établir un tabou, et euphémisme social exprimant un tabou qui vise une pratique culturelle. Le but de cet article est d’éviter la profanation du tabou linguistique.
URI: http://dspace.usarb.md:8080/jspui/handle/123456789/4495
Appears in Collections:Articole



This item is licensed under a Creative Commons License Creative Commons